L’ostéopathie

Histoire d’une pratique thérapeutique

     L’ostéopathie est un art, une thérapie manuelle née aux États-Unis à la fin du XIXe siècle.  Elle est le prolongement d’une médecine millénaire où la relation d’aide, le toucher, l’écoute, le soutien favorise la santé de l’individu et du groupe.

    En 1874, Andrew Taylor Still jette les bases de cette discipline par l’attention portée à l’étude rigoureuse de l’anatomie, de la physiologie et de la biomécanique.

  De cette approche scientifique émergea quelques principes directeurs:

 

– Le rôle majeur de la libre circulation des fluides (sanguin, lymphatique, nerveux) dans la santé. L’approche manuelle consiste ainsi à favoriser la mobilité, la liberté de mouvement en permettant la détente corporelle et psychologique.

– Une vision globale de l’individu. Ce n’est pas une épaule qui souffre, c’est un corps entier et sa psyché; d’où l’accent porté sur l’écoute, la compréhension et la communication. Depuis un siècle et demi, la science a considérablement progressé. Nous avons la chance aujourd’hui de vivre une véritable renaissance scientifique avec l’essor des neuro-sciences.

    Nous comprenons chaque jour davantage comment fonctionne le cerveau, et la prise en charge de la douleur s’en trouve totalement transformée.